Charlotte, David Foenkinos.

Bonjour à tous !

Après quelques semaines de désert total par ici, je vous retrouve afin de vous partager mon avis sur le roman plus ou moins biographique Charlotte de David Foenkinos.

Charlotte, David Foenkinos

Le roman de David Foenkinos retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin, Charlotte est exclue par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Elle y entreprend la composition d’une oeuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : « C’est toute ma vie. »

IMG_5912

Vivement acclamé par la critique, Lauréat du prix Renaudot et du prix Goncourt des lycéens, Charlotte est un roman dont j’ai pour la première fois entendu parler il y a quelques mois sur la blogosphère. Les nombreux retours positifs que j’ai pu en lire m’ont vivement donné l’envie de le découvrir. Au détour d’une librairie, je m’en suis procuré la version illustrée, avec plusieurs dizaines de gouaches de l’artiste accompagnant le récit de David Foenkinos.

Je dois avouer que je connaissais que très peu cette artiste avant de lire cette biographie, j’en ai premièrement entendu parler grâce à celle-ci, et quelle découverte !

« Sa mère s’enferme pendant des semaines.

Puis, le démon social la prend subitement.

Charlotte s’amuse de ces changements.

Elle préfère le n’importe quoi à l’apathie.

Le trop-plein au vide.

Le vide qui revient, maintenant.

Tout aussi rapidement qu’il s’était échappé.

Et à nouveau, Franziska s’alite, épuisée par le rien.

Perdue dans la contemplation d’un ailleurs au fond de sa chambre. »

Tant par son histoire bouleversante que par son œuvre, Charlotte Salomon est une artiste à part entière dont les gouaches présentes dans ce roman m’ont particulièrement touchée. Celles-ci retranscrivent des torrents de souffrance, d’amour et de création qui ne peuvent laisser indifférents.

En ce qui concerne le travail de David Foenkinos, je n’ai pas vraiment accroché avec la construction phrase par phrase de son récit qui, à mon sens, n’apporte pas de plus value au récit. Celle-ci aurait pu être intéressante, flirtant avec la poésie, mais je n’y ai pas trouvé d’intérêt en tant que lectrice. Cela n’a cependant en rien desservi la plume agréable et facile à lire de l’écrivain.

« Nous sommes maintenant en 1930.

Charlotte est devenue une adolescente.

Les gens aiment à dire qu’elle est dans son monde.

Être dans son monde, cela engendre quoi ?

La rêverie, et la poésie sûrement.

Mais aussi un étrange mélange de dégoût et de béatitude.

Charlotte peut sourire et souffrir en même temps. »

Un autre point m’ayant quelque peu chagriné, les confidences de l’auteur du roman qui se sont à plusieurs reprises mêlaient à l’histoire de Charlotte. Il m’était compliqué de me reconnecter à la biographie par la suite et j’aurais préféré qu’elles figurent autre part qu’en plein milieu du récit, étant tout de même intéressantes à consulter.

L’histoire de Charlotte Salomon est tout bonnement bouleversante, mais je n’ai pas ressenti de fortes émotions en la lisant contée par David Foenkinos, seules les dernières pages m’ont réellement touché par ce qu’elles faisaient ressortir des derniers jours de l’artiste et de ses proches.

« C’est toute la beauté du projet de Charlotte.

Où est la vie ?

Où est le théâtre ?

Qui peut connaître la vérité ? »

Finalement, j’ai aimé découvrir l’histoire de Charlotte Salomon, agréable à lire vue par David Foenkinos, mais je relève tout de même quelques points négatifs, comme celui du point de vue de l’auteur omniprésent dans le récit qui m’a fortement déconcentrée de l’histoire de Charlotte.

Quelques œuvres de Charlotte Salomon

charlotte-salomon3charlotte-salomoncharlotte-salomon2

★★★★

Auteur / David Foenkinos

Titre / Charlotte

Maison d’édition / Gallimard

Nombre de pages / 240 pages

Prix (édition illustrée) / 29 €

(Existe également au formats broché et poche).

Et vous, connaissiez-vous David Foenkinos ? Avez-vous lu Charlotte ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s