The OA.

Bonjour à tous,

Le 16 Décembre dernier, Netflix a diffusé les huit premiers épisodes de sa nouvelle série inédite : The OA, créée par Brit Marling et Zal Batmanglij et en partie produite par Brad Pitt. Ses nombreuses comparaisons à une autre série Netflix que j’ai adoré, à savoir Stranger Things (à laquelle j’ai consacré un article), ont attisé ma curiosité, c’est pourquoi je me suis lancée dans The OA, sans vraiment savoir de quoi la série parlait. J’ai été très surpise de découvrir un audacieux mélange de science-fiction et de drame, avec Brit Marling elle-même en tête d’affiche.

Prairie Johnson, une jeune fille aveugle adoptée, réapparaît brusquement sept ans après avoir été enlevée. Elle s’identifie désormais comme étant « The OA ». La disparition de sa cécité ainsi que la nature de sa disparition provoquent bien des questionnements chez les autres, mais celle qui était connue sous le nom de Prairie ne semble pas prête à partager ce qu’a été sa vie pendant les sept dernières années…

theoa2

La série The OA est axée sur la recherche scientifique autour des expériences de mort imminente (ensemble de visions ou de sensations consécutives à une mort clinique ou à un coma avancé). J’ai personnellement était très surprise de le découvrir car il n’en est pas question dans le synopsis alors que ce sujet est omniprésent dans la série. Celui-ci nous entraîne rapidement vers des questionnements spirituels, il ne faut donc pas être trop terre à terre pour pleinement apprécier The OA !

L’atmosphère de la série est  particulière, l’ambiance créée est à la fois dramatique et mélancolique ce qui m’a immergé dans l’histoire de Prairie et m’a fait enchaîner les épisodes sans m’en rendre compte !

Cette série casse les codes habituels du cinéma grâce à son double point de vue dans le passé et dans le présent  et grâce à la narration de Prairie qui relie ces deux périodes.

theoagif

Les images sont sublimes, notamment celles où nos protagonistes se trouvent au cœur de leurs expériences de mort imminente, entre une pièce étoilée ou un bâtiment aux couleurs blanches immaculé, elles sont à la fois jolies, surprenantes et peuvent, par moments, être angoissantes.

L’histoire de Prairie est très touchante, j’ai eu du mal à m’attacher à son personnage au début, mais elle se livre peu à peu à nous et s’ouvre pour finalement se trouver touchante et assez fascinante !

Seul le dernier épisode m’a déçu, cette fin m’a paru hors sujet par rapport au reste de la série et de l’histoire, j’ai hâte de découvrir la prochaine saison pour en savoir plus sur ce dénouement perturbant.

theoa3

Et vous, avez-vous visionné The OA ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

10 réflexions au sujet de « The OA. »

  1. C’est une série qui me semble intéressante et que je suivrai probablement. Je te remercie d’y avoir dédié un article qui m’a permis d’en apprendre plus sur ce titre. J’essaierai d’en voir un épisode et je te donnerai mon avis par la suite, si tu le souhaites.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s