Love letters to the dead, Ava Dellaira.

j-ai-lu-ma-fugue-chez-moi1

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous partager mon avis sur mon tout premier coup de cœur littéraire de l’année, le roman Love letters to the dead d’Ava Dellaira.

Love letters to the dead, Ava Dellaira

Tout a commencé par une lettre… Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

Mon avis

Ce roman a été un véritable coup de cœur, le genre d’histoire qui vous marque et à laquelle vous repensez des semaines après. J’ai notamment été touchée par les nombreux sujets abordés, la mort, l’amour, la quête de soi-même ou encore la musique.

Dans Love letters to the dead, nous faisons la connaissance de Laurel, adolescente chamboulée par la perte de sa sœur ainée May quelques mois plus tôt et qui doit faire face à la reprise de la scolarité. Celle-ci a un côté autodestructeur très bien manié par l’auteur, intéressant à découvrir, même si elle a pour moi un peu trop tendance à se laisser abattre et à s’apitoyer sur son sort au lieu de faire face à ses réels problèmes. Je l’ai tout de même trouvé attachante, elle se pose de nombreuses questions et se remet elle-même perpétuellement en question ce qui l’a rend touchante.

« Il y a mieux à faire qu’être un passager de la vie »

On rencontre également Sky, un garçon dont Laurel va vite tomber amoureuse et qui la fera davantage douter de ses sentiments et sur la vérité sur la mort de sa soeur, vous découvrirez rapidement pourquoi si vous lisez ce roman !

Le suspens et les doutes autour de cette mort hantent nos protagonistes et sont constamment présents dans l’histoire, j’avais par ailleurs peur que cela devienne pesant au début mais finalement, le sujet est traité avec douceur et précautions par l’auteur ce qui ne l’a pas rendu trop lourde à lire.

« Nous resterons ainsi, dans le bleu électrique profond d’un ciel où il ne fera jamais nuit : dans un lieu au-delà du temps, que nul ne peut toucher. »

Il ne se passe pas énormément de choses dans ce roman, les rebondissements sont bien plus psychologiques que physiques ce qui me plaît davantage.

Les personnages secondaires, du groupe d’amis de Laurel, sont extra ! Ils ont des personnalités ouvertes, joyeuses et très drôles ! Il faut lire ce roman pour comprendre à quel point ils sont bien construits et travaillés !

« Quant à elle, même avec un parapluie de quinze mètres de large, elle serait pas fichue de sauver une coccinelle sous la pluie. »

Même si l’histoire a déjà été vue et revue, sa forme épistolaire la rend unique et la plume d’Ava Dellaira, aussi délicate que soignée, est très agréable à lire.

Enfin, j’ai énormément apprécié les nombreuses références musicales que comporte ce roman (Amy Winehouse, Kurt Cobain et Nirvana…etc.) qui ont apporté une touche d’originalité supplémentaire à l’histoire.

En conclusion

Love letters to the dead est mon tout premier coup de cœur de l’année 2017, j’ai adoré les personnages créés par l’auteur qui dégage de la bonne humeur et de l’humour, mais aussi la manière dont est traité le sujet de la mort. En effet, l’auteur ne l’a pas rendu pesant ou trop lourd car il est transcrit avec douceur et précautions. L’un des seuls bémols est le caractère parfois un peu trop pessimiste de Laurel, protagoniste du roman.

bilan-mfcm(1).png

A savoir

Auteur / Ava Dellaira

Titre / Love letters to the dead

Maison d’édition (française) / Michel Lafon

Parution (française) / 15 Mai 2014

Nombre de pages / 361 pages

Prix (au format poche) / 7 €

Et vous, connaissiez-vous Ava Dellaira ? Avez-vous lu ce roman ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

2 réflexions au sujet de « Love letters to the dead, Ava Dellaira. »

  1. Mes collègues ne cessent de parler de cette œuvre. Je suis contente de la retrouver ici, car cela me permet d’en savoir plus. Elle m’a l’air intéressante et je comprends mieux l’engouement qu’il y a autour de ce titre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s