Sweet, Emmy Laybourne.

j-ai-lu-sweet

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous partager mon avis sur le roman Sweet d’Emmy Laybourne, ma première lecture de l’année !

Sweet, Emmy Laybourne

Madame, Monsieur,

J’ai l’honneur de vous inviter à une extraordinaire croisière de luxe à bord de l’Extravagance ! Au programme : découverte en avant-première d’un produit miracle qui vous débarrassera de vos bourrelets disgracieux. Et sans efforts ! Vous rêvez de retrouver votre taille de guêpe ? Le Solu est fait pour vous. Le Solu n’est pas un amincissant comme les autres. Le Solu vous fera vraiment maigrir. Vous ne pourrez plus vous passer de lui. Je vous le garantis.

N’attendez plus : rejoignez-nous sur les rives de Fort Lauderdale, en Floride, pour un embarquement imminent !

Au plaisir de vous aider à mincir,
Timothy Almstead, président de Solu Corporation

Mon avis

Sweet est l’un des livres les plus perturbants que j’ai lus. Depuis la lecture de sa quatrième de couverture, j’étais intriguée par l’histoire, mais aussi par l’image de couverture elle-même qui est très particulière.

Je l’ai lu très vite, en quelques jours, sur ma liseuse électronique (sur laquelle je vous rédigerai un article rapidement).

Le fond de l’histoire est relativement simple, nos deux protagonistes, Lauren et Viv, partent en croisière avec un bon nombre de célébrités à bord dans le but de perdre du poids. Cependant, de nombreux détails pas si anodins viennent perturber le voyage et questionnent le lecteur.

Je savais avant même de démarrer cette lecture que l’histoire se finirait de manière tragique, à en juger l’image de couverture tâchée de sang. Eh bien, pour le coup, j’ai été servie ! La fin est très bizarre et perturbante, elle amène à réfléchir sur l’addiction et l’acceptation de soi, mais aussi sur le dictat de la minceur auprès des jeunes.

Les personnages sont moyens, ni mauvais, ni attachants, j’aurais peut-être aimé que l’auteur s’attarde un peu plus sur leur description. Un autre point qui m’a un peu bousculée : l’histoire d’amour du récit. En effet, deux personnages tombent amoureux, mais un peu trop vite à mon goût. S’attarder un peu plus sur cette relation aurait également été intéressant de la part de l’auteur, car j’ai eu l’impression qu’elle était un peu bâclée.

En ce qui concerne le style d’écriture d’Emmy Laybourne, il est très correct et facile à lire, rien à redire de ce côté.

J’ai beaucoup aimé ce roman grâce à l’originalité de son contexte et de ses nombreux retournements de situation qui m’ont littéralement laissée sans voix, et  je trouve qu’il transmet un beau message sur la confiance en soi !

En conclusion

Même si l’histoire en elle-même est très  originale, j’aurais aimé que l’auteur s’attarde un peu plus sur la description de ses personnages et de l’histoire d’amour qui naît entre eux. Son style d’écriture est simple et facile à lire, les nombreux rebondissements amènent à réfléchir sur l’addiction et la confiance en soi. J’ai beaucoup aimé cette lecture, même si la fin du roman était un peu bizarre et perturbante.

bilan-sweet.png

A savoir

Auteur / Emmy Laybourne

Titre / Sweet

Maison d’édition / Hachette Romans

Parution / 14 Septembre 2016

Nombre de pages / 311 pages

Prix / 15.9 €

Et vous, connaissiez-vous Emmy Laybourne ? Avez-vous lu Sweet ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s