1 livre, 1 film, 1 série.

inspirations-3-youtubeurs-a-decouvrir

Fanny du blog Anything is possible a créé cet été une série d’articles culturels intitulée « 1 livre, 1 film, 1 série ». Son principe ? Présenter un livre, un film et une série que nous avons adoré ou détesté. J’ai trouvé ce concept excellent, il permet d’intéresser un maximum de personnes et d’élargir la catégorie culturelle du blog, c’est pourquoi j’ai décidé de le reprendre (avec l’accord de Fanny, bien sûr).

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?

Dès les premières pages, Songe à a douceur, a été un véritable coup de coeur. Tout comme pour Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers dont je vous ai parlé dans mon dernier article lecture, la plume de l’auteur m’a séduite. Principalement car ce roman est exclusivement écrit en vers, j’ai été très touchée par cette histoire. Il ne s’y passe pas grand chose, entre retour dans le passé de nos deux personnages principaux et moment présent, mais la description des sentiments est tellement juste que c’est une merveille à lire. Le seul point qui m’a légèrement gênée, c’est le nombre de références à des marques, entreprises..etc. qui n’étaient pas forcément utiles à mon goût. Je recommande ce roman aux adolescents d’une quinzaine d’anées, afin de s’initier peu à peu à la poésie et à la littérature plus adulte en même temps.

edit-le-monde-decharlie

Charlie, lycéen plutôt timide de 15 ans, s’adapte avec difficulté dans son nouvel établissement, car il doit faire face au suicide de son meilleur ami, à sa différence avec les autres adolescents de son âge et à son premier amour, Sam. Cette dernière, ainsi que son demi-frère Patrick, tous deux en dernière année de lycée, lui tendent la main et l’acceptent dans leur cercle d’amis. Tous ont leurs propres problèmes, qu’ils vont apprendre à gérer ensemble. Entre eux, va se développer une étonnante complicité aidant Charlie, qui supporte le poids d’un lourd secret.

Ce film a été une véritable bouffée d’air frais, avec un joli fond d’amitié et une bonne dose d’humour. Le casting de Le monde de Charlie est excellent, on y retrouve notamment Emma Watson, Logan Lerman et Ezra Miller. Ce dernier nous offre une incroyable performance, il réussi à rendre une scène d’un premier oeil banal à marquante tant il réussi à transmettre de l’émotions, il mériterait d’être mis bien plus en avant dans le domaine du grand écrans. Même si sur le papier l’histoire paraît très bateau, vue et revue, les troubles psychologiques du personnage principal nous plonge dans un tout autre univers et nous apporte un regard nouveau sur l’adolescence. Le monde de Charlie, adapté du roman de Stephen Chbosky, est devenu un de mes films favoris et je vous le recommande bien plus que les autres !

edit-unreal

La série suit les coulisses de Everlasting (ou Il était une fois dans la version française), une télé-réalité de dating type Le Bachelor, pour laquelle travaille Rachel Goldberg, une jeune femme dont la mission est de manipuler les candidats afin d’obtenir les rebondissements et les drames nécessaires pour que le programme reste attractif et plaise à sa productrice, Quinn King, une femme prête à tout pour que l’émission soit la plus dramatique possible.

La série unReal nous plonge dans l’envers du décor d’une émission de télé-réalité similaire à celles de nos jours, notamment à Les Princes de l’amour et Le Bachelor, et c’est une vrai réussite ! Les « prétendantes » sont très attachantes, notamment Anna qui a des troubles du comportement alimentaire et Faith, une jeune femme hypersensible au caractère presque enfantin. Cette série est, selon moi, un excellent moyen de mettre les jeunes face à la réalité des médias et des réseaux sociaux, où l’on découvre qu’absolument tout est sous le signe de la manipulation et la presque maltraitance de certains candidats. L’équipe de production représentée dans unReal est aussi très sympa, on y suit notamment Quinn et Rachel, un duo de deux femmes d’apparence sans-coeur mais qui ont elles aussi leurs moments de doutes et de remise en question. Si vous appréciez la télé-réalité, ne réfléchissez plus, cette série est vraiment faite pour vous !

J’espère que ce premier article regroupant trois catégories culturelles vous as plu, n’hésitez pas à me le faire savoir car j’ai beaucoup apprécié l’écrire.

Et vous, quelles sont vos derniers favoris culturels ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s