Addict, Jeanne Ryan.

jai-lu-7

Il y a quelques jours, je vous partageais mon envie de développer la partie culturelle du blog et de publier des articles à ce sujet plus développés et réguliers ; c’est pourquoi mes « critiques » littéraires seront désormais individuelles, ce qui me permet d’en dire un peu plus et de créer mes propres résumés. Aujourd’hui, c’est le roman « Addict » de Jeanne Ryan qui est mis à l’honneur.

Il nous raconte l’histoire de Vee, une adolescente qui semble mal dans sa peau suite à une pseudo-tentative de suicide. Depuis sa sortie de l’hôpital, elle est maquilleuse dans la petite troupe de comédie de son école, et est secrètement jalouse de sa meilleure amie Sydney qui est tous les jours sur le devant de la scène grâce à son rôle principal dans la pièce de théâtre.

D’un seul coup, « Addict » apparaît dans sa vie. Ce jeu où l’on peut se nommer Joueur ou Voyeur. Les Joueurs doivent relever des défis proposés par  les Voyeurs ou par la production en elle-même, tandis que les Voyeurs observent leurs moindres faits et gestes car tous les défis sont filmés en direct.

Vee relève son premier défi et celui-ci l’amuse. De ce fait, elle en enchaîne un second avec son partenaire Ian, puis un troisième….et ainsi de suite… jusqu’au Grand Prix final où le jeu prend une tout autre tournure ; il devient mortel.

addict-jeanne-ryan

J’ai trouvé la première partie très fade, notamment à cause de l’écriture de Jeanne Ryan trop simpliste et peu descriptive. Les personnages n’étaient pas du tout attachants, Vee était d’une naïveté déconcertante et elle se sortait de situations compliquées trop facilement à mon goût.

Les personnages secondaires étaient vraiment clichés : Ian, le beau-gosse que tout le monde adule, Sydney, la meilleure amie populaire que l’on envie et Tommy (qui est également investi dans les coulisses de la pièce de théâtre et qui est l’ami de Vee), le geek incompris. Je trouve cela triste que les romans young adult de nos jours soient toujours aussi stéréotypés, il y a tellement de personnalités plus recherchées et farfelues à développer !

Lorsque l’on arrive à la seconde partie, celle du round final du jeu « Addict » (le Grand Prix), l’histoire devient bien plus intéressante et le suspens est brillamment  maîtrisé par l’auteur. J’ai étais très agréablement surprise par cette fin, car le début du roman ne m’a absolument pas convaincue. A ce moment, il m’était vraiment difficile de lâcher ce livre tant j’étais stressée et impatiente de connaître la suite !

addict-jeanne-ryan3.jpg

A savoir

Titre V.O / Nerve

Auteur / Jeanne Ryan

Editeur / Collection R

Parution / 25 Août 2015

Nombre de pages / 360 pages

Prix / 17.9 €

Pour conclure cette critique, j’aimerais ajouter que le message divulgué par l’histoire par rapport aux réseaux sociaux et à la télé-réalité est excellent. Il nous montre à quel point les jeunes sont influençables et manipulables lorsqu’ils ont un équilibre familial et psychologique tangent.

Si vous n’êtes pas forcément fan de livre, je vous conseille de visionner le film « Nerve », inspiré de ce roman et actuellement en salle au cinéma, où nous retrouvons Emma Roberts et Dave Franco dans les rôles de Vee et de Ian.

1.png

J’espère que ce premier article entièrement consacré à un livre vous a plu, n’hésitez pas à me le dire en commentaires !

Et vous, avez-vu lu « Addict » ? Avez-vous vu le film « Nerve » ?

Publicités

Publié par

monjulimonde

Juliette, 15 ans. Par ici, je partage beaucoup de chose, notamment mes dernières lectures, mes séries et mes films favoris.

2 réflexions au sujet de « Addict, Jeanne Ryan. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s